Comment choisir, acheter et vendre son diamant (4cs, régulation gia, rapaport)

Comment choisir, acheter et vendre son diamant (4cs, régulation gia, rapaport)

investissement diamant

Acheter un diamant d’investissement

 

Lassés des livrets et assurances-vie peu rémunérateurs, des actions à haut risque et de l’immobilier peu lucratif, les Français se tournent toujours vers l’or et l’argent, valeurs sûres. Mais apparaît un autre produit d’épargne, en dehors des circuits bancaires, rentables, fiscalement avantageux et pouvant s’échanger rapidement contre de l’argent liquide : le diamant. C’est un véritable produit d’épargne et il est le complément des métaux précieux, or et argent notamment. Le diamant a, et gardera, de la valeur. Il ne peut pas servir de monnaie d’échange pour acheter des biens de consommation, mais peut se changer contre des liquidités. Il constitue donc un bon placement d’autant plus que le cours du diamant est en constante augmentation depuis les années 80.

Rareté du diamant

Le diamant est un produit rare. Il est extrêmement vieux puisque l’on en a retrouvé des spécimens ayant 4 milliards d’années.
Rappelons les conditions très exceptionnelles de sa formation : il s’agit de carbone pur qui se cristallise à des pressions et températures très particulières puis est évacué par des cheminées de magma à une vitesse très spécifique.
Bien que d’apparence fragile, le diamant est en réalité extrêmement dur. C’est le matériau le plus dur qui soit et il ne peut être rayé que par lui-même. De plus, il a des qualités très recherchées dans l’industrie : excellent conducteur de chaleur, non adhérant à l’eau…

Fiscalité avantageuse

Le diamant entre dans la fiscalité (très avantageuse) des bijoux et assimilés (diamants bruts ni montés, ni sertis). A l’achat, le taux normal de TVA est appliqué.diamant d'investissement
A la revente, deux régimes fiscaux sont possibles :
– taxe forfaitaire de 5.5 % à chaque vente réalisée,
– taxe de 34.5 % sur la plus-value effectuée (exonération après 12 ans de possession du diamant).
Pour l’impôt sur la fortune, la base imposable est prise en compte dans le calcul.

Bien choisir son diamant

Lorsque l’on souhaite acheter un diamant, il faut tenir compte des 4 critères primordiaux qui déterminent leurs qualités : leur couleur, leur coupe, le nombre de carats et la clarté.
Chacun de ces critères est méticuleusement examiné par des laboratoires experts qui classifient ensuite les diamants en milliers de catégories (chaque diamant étant unique).
Il existe 3 grands laboratoires, renommés internationalement :
• GIA (Gemological Institute of America)
• IGI (International Gemological Institute)
• HRD (qui gère les douanes)

Certification et régulation dans le diamant d’investissement

Des certificats sont établis et délivrés par ces Laboratoires. Ce sont de véritables cartes d’identité du diamant. Ces certificats offrent, en plus, une traçabilité parfaite du diamant : leur provenance est connue, ils répondent au processus de Kimberley.
Pour un diamant d’investissement, la forme à favoriser est la Kcut, produite par KLP Diamonds spécialement pour cet usage. La forme octogonale lui offre plus d’éclat et de brillance. La Kcut protège l’intégrité du diamant et garantit qu’il vient d’un pays qui respecte le procédé de Kimberley.
Un diamant pour investir doit être de très bonne qualité et avoir, par exemple, des certificats GIA.
Les laboratoires gemmologues privilégient les couleurs D, E ou F, incolores, D étant le « blanc exceptionnel » très rare.
La pureté peut varier de IF (internally flawless, pureté du diamant vue à la loupe) à VVS1 ou VVS2 (Very Very Slightly Included, visible très difficilement à la loupe).
Vendome Prestige est, depuis 1994, un professionnel spécialisé en investissement diamant.
Tradition Diamant a pour objet de démocratiser l’investissement dans le diamant.
Diamond Privilege est également un spécialiste de l’achat et vente de diamants.

Contexte favorable

Le contexte économique mondial est favorable à l’investissement dans le diamant. En effet, les Etats-Unis envisagent d’arrêter leur politique monétaire actuelle ce qui entraîne une baisse du cours de l’or (c’est le moment d’acheter à bon prix) et permet au dollar de se refaire une santé. Afin d’épargner dans de bonnes conditions, acheter un diamant s’avère donc être un bon placement.
Les réserves mondiales de diamant sont en train de s’épuiser et, vers 2030 auront atteint leur rendement maximum. Aussi, la demande mondiale en diamants va très certainement augmenter d’environ 6 % par an jusqu’en 2020.
La valeur du diamant va nécessairement augmenter durant les 15 prochaines années puisqu’il s’agit d’une matière qui se raréfie.
Pas de recyclage pour le diamant, contrairement à l’or. En effet, un diamant revendu qui a été retaillé perd de sa matière et de son nombre de carats et, par conséquent, sa valeur diminue également.

critères pour acheter un diamant

Bien vendre son diamant

Il faut le faire estimer pour en apprécier la juste valeur. Le rapaport est une liste du prix des diamants édité chaque semaine.
Son poids est un des premiers critères à prendre en compte. Il s’exprime en carat : 1 carat équivaut à 0,20 gramme.
Sa couleur est également une donnée importante. Une échelle est utilisée : de D (blanc neige) à Z (jaune foncé).
Sa taille définit sa valeur. Pas de proportions idéales dans ce domaine, il s’agit plutôt d’une affaire de goût. Cependant, certaines dimensions sont un gage de brillance.
Sa pureté est déterminée par la position et le nombre d’inclusions de la pierre. C’est l’expertise du diamantaire qui l’évalue : de la notion de « pur à la loupe » à « P ». A savoir, un diamant « pur à la loupe » est le degré de pureté le plus élevé alors qu’un diamant piqué constitue le degré le plus faible.
La plateforme en ligne Diamoneo est l’un des leaders du marché pour l’achat et la revente des diamants.